Festival d’El Jadida

Walid Toufic et Tahour mettent le feu à Jawhara

Walid Toufic et Tahour mettent le feu à Jawhara
  • Marocains partout
  • 05 Août 2016 - 09:27
  • Rédaction (El Jadida)

Avec Jawhara, c’est toute la ville d’El Jadida en fête. La capitale des Doukkala a ainsi vibré, jeudi soir, aux rythmes d’une soirée inédite animée par l’artiste libanais Walid Toufic et la star de la chanson populaire Tahour. Le public venu en nombre a pu assister au concert de ces deux artistes plein de talent. Alors que Walid Toufic a repris ses grands succès devenus aujourd’hui presque un patrimoine musical populaire libanais, le chanteur de chaâbi Tahour a carrément met le feu en scène lors de la première soirée du 6e Festival international Jawhara, qui se poursuit jusqu’au 6 août à El Jadida, Bir Jdid et Azemmour.

Au cours de ce concert inédit, qui a drainé des visiteurs de tout âge et de divers horizons, Walid Toufic a interprété, avec grâce et brio, ses plus beaux succès, notamment des chansons tirées de ses derniers albums, tandis que Tahour a tenu ses promesses en faisant vibrer et danser les spectateurs avec des rythmes bien distingués.

La star de la chanson populaire, qui prend part à ce festival pour la première fois, tout comme Walid Toufic, a gratifié l’assistance d’un concert qui, sans nul doute, restera gravé dans la mémoire de ses fans. La scène de la ville d’Azemmour a abrité jeudi les concerts de Najat Rajoui et Younes Rbati. Said Mosker et les frères Mernissi ont émerveillé le public de la ville de Bir Jdid qui abrite également des concerts artistiques rentrant dans le cadre du Festival international Jawhara.

Comme chaque année, c’est spectacle déambulatoire avec une parade de troupes folkloriques a ouvert les festivités du festival international Jawhara. De fascinants spectacles de chants et de danses ont été présentés sous les applaudissements ininterrompus des spectateurs parmi les habitants de la ville et des touristes venus passer les vacances dans cette cité côtière qui connaît en cette période estivale une forte affluence des quatre coins du Royaume. Sillonnant les artères de l’ancienne Mazagan, la parade folklorique a transformé les différents coins traversés en véritables espaces de joie, de fête et de liesse collective. Un public nombreux a répondu présent, dès les premières heures, pour pouvoir apprécier la magie d’un spectacle inédit. Cet événement a été ponctué également par un spectacle de fantasia (tbourida) ainsi que par une exposition d’art plastique à laquelle ont pris part une douzaine d’artistes peintres marocains.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...